Perspectives

Des photos prises chez moi, au coin de la rue et aussi et surtout au bout du monde.

01 janvier 2018

Bloavez mad

Juste un petit passage pour présenter mes meilleurs voeux à toutes celles et ceux qui passeront ici en ce début d'année.

J'espère que la zénitude, chère à Ségolène Royal, soit au rendez-vous pour ce nouveau millésime.

Je vous souhaite le meilleur pour les 365 jours à venir.

 

Finistere_Kervigen_cairn_2018

Pour ceux qui se posent la question de savoir si je vais reprendre les publications en ce début d'année, la réponse est non.
Mais il n'est pas exclu que je reprenne les publications au printemps.........ou à l'automne.

Posté par Lannic - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 avril 2015

Perito Moreno, 2éme vague

Je pense que vous avez eu le temps de digérer la masse de glace absorbée lors du premier message consacré au Perito Moreno. Voici donc la suite et fin des photos consacrées à ce glacier.

Sur le coté droit du Perito Moreno, lorsqu'on le regarde depuis la péninsule de Magellan, se trouve le canal de los Tempanos qui est le prolongement du lac Argentino. De l'autre coté, à droite, se trouve le Brazo Rico.

Pour mieux situer tout cela je vous recommande un petit clic ici  La péninsule de Magellan sur laquelle se trouve les passerelles est en vert (vous pouvez zoomer en + ou en - et passer en mode "Earth").

Argentine_Chili_El_Calafate_24_Perito_M

 

Il avance d'à peu près deux mètres par jour soit environ 700 mètres par an. Toute l'année ses murs de glace s'effondrent. Le front du glacier gagne continuellement sur le lac Argentino et quand il atteint la rive opposée de la péninsule Magellan, il divise le lac en deux créant des digues naturelles.

Argentine_Chili_El_Calafate_14_Perito_M

 

Les eaux du Brazo Rico montent alors jusqu'à une trentaine mètres de haut et commencent à éroder le glacier qui devient moins résistant et cède sous la pression. Cet effondrement spectaculaire du front du glacier a lieu périodiquement tous les 4 à 5 ans.

La dernière rupture date du 2 mars 2012. Donc si vous voulez assister à la prochaine, allez y en 2016 ou 2017.

Argentine_Chili_El_Calafate_7_Perito_M

 

Pourquoi ces ces nuances de bleus me direz vous ?

Plus l'iceberg est ancien, plus il a subi de compression. Ceci a pour effet de chasser les bulles d'air et d'éroder les surfaces réfléchissantes. La lumière blanche qui pénètre l’iceberg est donc en grande partie absorbée. Les grandes longueurs d’ondes, comme le jaune et le rouge, sont absorbées en premier alors que les courtes comme le bleu persistent plus longtemps.

Argentine_Chili_El_Calafate_5_Perito_M

 

Les icebergs issus de jeunes glaciers n'ont eux pas subis beaucoup de compressions et contiennent donc beaucoup de bulles d'air et de surfaces réfléchissantes; ils réfléchissent donc une grande partie de la lumière blanche et paraissent... blancs !

Argentine_Chili_El_Calafate_17_Perito_M

 

Quelques pans de glace s'en vont errer sur le canal de los Tempanos.

Argentine_Chili_El_Calafate_30_Perito_M

 

On trouve également une petite plage de sable fin bien moins fréquentée que celles de la Côte d'Azur !

Argentine_Chili_El_Calafate_26_Perito_M

 

Pas le moindre baigneur ce jour là, mais vu le temps qu'il faisait c'est pas vraiment surprenant.

Argentine_Chili_El_Calafate_25_Perito_M

 

Et au moment de quitter le site pour reprendre "ma route N°5", le soleil est venu me narguer.

Argentine_Chili_El_Calafate_28_Perito_M

 

20 avril 2015

Perito Moreno, 1ère vague

Quelques uns d'entre vous se demandaient ce que l'on trouvait au bout des routes de mon précent message ? Aujourd'hui je vais  vous dévoiler ce que l'on trouvait au bout de la 5ème route.

Il s'agit d'un des glaciers les plus connus d'Argentine et même du monde. Ce glacier que l'on peut découvrir depuis la péninsule de Magellan doit son nom à l'explorateur argentin Francisco Pascacio Moreno dit Perito Moreno.

Vu les conditions climatiques je ne peux que vous conseiller de les visionner en grand format, la définition n'en sera que meilleure.

 

La coquille de noix qui doit quand même faire une bonne quinzaine de mètres semble vraiment ridicule face à ce géant dont le front fait environ 5 000 mètres de large !

Argentine_Chili_El_Calafate_4_Perito_M

 

Difficile de l'avoir en entier dans le viseur ! D'autant plus que la visibilité était plutôt réduite ce jour là par la faute d'un crachin que n'a pas renié le breton que je suis ! Sur la gauche on découvre une partie des 4 km de passerelles en bois, plutôt bien intégrées dans l'environnement, qui permettent de découvrir le glacier dans presque toute sa largeur.

Argentine_Chili_El_Calafate_21_Perito_M

 

Quelques chiffres qui en disent davantage que de longs discours : Surface : 250 km2 - Longueur : 30 kilomètres

Argentine_Chili_El_Calafate_12_Perito_M

 

Quand je vous disais que ça ne rentrait pas entièrement dans le boîtier ! Ci-dessous l'aile gauche

Argentine_Chili_El_Calafate_22_Perito_M

 

Et ici l'aile droite !

Argentine_Chili_El_Calafate_23_Perito_M

 

La hauteur de glace est d'environ 170 mètres, dont "seulement" 70 sont émergés.

Argentine_Chili_El_Calafate_15_Perito_M

 

Spéciale dédicace pour Sophie qui se reconnaitra certainement.

Argentine_Chili_El_Calafate_29_Perito_MVu le nombre relativement important de photos que j'ai de ce géant, je vous proposerai un second message prochainement.

 

23 juin 2014

Le Grand Bénare

Je profite de ma descente du hamac pour vous remercier de vos encouragements pour m'aider à supporter l'épreuve des deux dernières semaines qui ont été éreintantes. Heureusement que les vraies vacances approchent, je vais enfin pouvoir me reposer.

En attendant je vous propose une petite balade qui va nous mener au Grand Bénare qui est le troisième plus haut sommet de l'île de la Réunion après le Piton des Neiges ( 3069 m ) et le Gros Morne ( 3019 m ). Il culmine à 2 898.

 

Départ à 6h15 depuis le Piton du Maïdo qui se situe à 2203 m avec une vue magnifique sur le Cirque de Mafate, 1 000 mètres plus bas !

Reunion_cirque_Mafate

 

Au fond le Gros Morne qui est à la jonction des 3 Cirques ( Mafate, Salazie et Cilaos ). Derrière lui le Piton des Neiges.

Reunion_cirque_Mafate_1

 

Vue sur sympa sur la côte Nord Ouest de l'île ( on devine la vIlle du Port au centre de la photo )

Reunion_cirque_Mafate_2

 

6h43, l'ascension se poursuit dans la rocaille avec un panorama à couper le souffle ( tant au propre qu'au figuré )

Reunion_cirque_Mafate_3

 

6h54, devant, sur la gauche, la crête qui sépare Mafate de Cilaos. Noter la silhouette d'un randonneur sur la photo précédente et sur les 2 suivantes pour se rendre compte de la petitesse de ceux-ci dans le paysage.

Reunion_cirque_Mafate_4

 

7h49, l'arrivée n'est plus très loin. En se retournant, Mafate se déploie à mes pieds.

Reunion_cirque_Mafate_7

 

8h15, arrivée au sommet où le panneau indique une altitude de 2896 m au lieu des 2898.

Dénivelé, 746 m en 2h chrono ce qui est plutôt pas mal pour un vieux comme moi !

Reunion_cirque_Mafate_6

 

Depuis le sommet, le Cirque de Cilaos se découvre alors que les premiers nuages apparaissent. Nous avons bien fait de nous lever aux aurores pour profiter pleinement du spectacle. Un peu plus tard on ne verra plus grand chose...

Reunion_cirque_Cilaos_1