Perspectives

Des photos prises chez moi, au coin de la rue et aussi et surtout au bout du monde.

29 septembre 2015

Vous avez dit Iguaçu ou Iguazú ?

Il y a quelques jours je vous ai montré quelques vues aériennes des célèbres cataractes d'Iguaçu pour peu que vous soyez du coté brésilien. Si vous êtes du coté argentin c'est Iguazú avec un Z comme dans Zorro.

1 - Aujourd'hui quelques vues réalisées sur les rives brésiliennes par une belle journée.

_Argentine_589_Iguazu_parc

 

2 - Haute en moyenne de 80 m de haut et longue de 2 700 m, la cataracte qui se déploie en semi-cercle est certainement l’une des plus spectaculaires du monde.

_Argentine_590_Iguazu_Bresil

 

3 - En face, la rive argentine avec sur la gauche Salto Mbigua et sous la passerelle, Salto Bernabé Mendez.

_Argentine_592_Iguazu_Bresil

 

4 - Inutile de vous dire qu'il est préférable de tenir son réflex au sec lorsque vous ne vous en servez pas, car la balade se fait dans un continuel nuage de vapeur d'eau.

_Argentine_595_Iguazu_Bresil

 

5 - D'un des plus hauts points de vue, l'ensemble est également assez impressionnant

_Argentine_598_Iguazu_Bresil

 

6 - Et toujours cette brume finalement bien raffraichissante vu la température ambiante qui avoisinnait ce jour là les 34°c.

_Argentine_599_Iguazu_Bresil

 

7 - Et je ne vous dis pas le débit du "robinet" !

_Argentine_616_Iguazu_Bresil

 

8 - Les plantes vertes s'accrochent aux premières loges !

_Argentine_623_Iguazu

Une ou deux séries suivront sur ces fantastiques chutes d'eaux.


28 septembre 2015

Félicie aussi !

Je suppose que vous voyez le rapport avec le titre du jour, sinon écoutez donc ceci et vous y trouverez la réponse.

Macro_epeire_diademe

 

Ne sachant pas repriser les accrocs que subit sa toile, l'épeire diadème tisse chaque matin une nouvelle toile comme d'autres refont leur lit ! Le piège à insectes qu'est la toile fait une cinquantaine de centimètres de diamètre et font au moiins une vingtaine de mètres de fil. Et pour compenser l'énergie dépensée à cette tâche, l'épeire ingère la toile de la veille pour en recycler les sucres et les acides aminés.

Macro_epeire_diademe_1

 

24 septembre 2015

Le Diamant

1 - Difficle de ne pas se rendre en Martinique sans aller jeter un oeil sur ce rocher symbole de la commune qui porte son nom et qui a prêté son nom et son image à la baie du Diamant.

Martinique_2014_1860_Le_Diamant

 

2 - Ce rocher était jadis un ancien abri de pirates et il fut également un point fortifié pendant les combats entre Français et Anglais. Toujours eux !

Martinique_2014_1861_Le_Diamant

 

3 - Ces deux là n'ont que faire du célèbre rocher !

Martinique_2014_1882_Le_Diamant

 

23 septembre 2015

Couleurs picardes, le retour !

1 - Si vous avez apprécié mes couleurs picardes au format portrait, peut-être les aimerez vous également au format paysage.

Normandie_Mers_les_Bains

 

2 - Une harmonie plutôt réussie entre les couleurs pimpantes des façades et le blanc des cabines.

Normandie_Mers_les_Bains_cabines

 

3 - Une belle enfilade colorée !

Normandie_Mers_les_Bains_façades_4

 

4 - J'ai même eu le droit à un beau crépuscule en pleine journée.

Normandie_Mers_les_Bains_façade

 

5 - Pour cette photo ci, vous ne pouvez pas imaginer le temps que j'ai passé à attendre que cette mouette se "pose" là !

Normandie_Mers_les_Bains_façades_1

 

6 - Chaque cabine a, comme il se doit, un petit nom marrant.........ou pas.

Normandie_Mers_les_Bains_cabine_2

 

7 - Je vous laisse avec un agréable vent d'ouest qui avait fini par chasser les quelques nuages.

Normandie_Mers_les_Bains_cabine

 

 

22 septembre 2015

Géghard

1 - Après le bestiaire d'hier, voici quelques vues plus conventionnelles du monastère arménien de Géghard. Celui-ci est niché à 1600 m d'altitude au pied de parois rocheuses.

Armenie 09-06-2014 (57)

 

2 - Ci-dessous une des chapelles troglodytiques agrémentée de quelques khatchkars.

Armenie 09-06-2014 (35)

 

3 - Un khatchkar brisé. J'espère que ça ne porte pas malheur !

Armenie 09-06-2014 (51)

 

4 - Des croix de pierre taillées sur les murs.

Armenie 09-06-2014 (39)

 

5 - Quelques autres taillées à même la roche d'une galerie menant aux pièces rupestres.

Armenie 09-06-2014 (52)

 

6 - Au fond de la chapelle rupestre jaillit le filet d'eau d'une source qui pourrait-être à l'origine de la fondation du monastère. De nombreux arméniens viennent y tremper les pieds (ça porterait bonheur) et aussi brûler quelques bougies sous la voute.

Armenie 09-06-2014 (48)

 

7 - Encore quelques khatchkars

Armenie 09-06-2014 (50)

 

8 - Comme nombre de monastères et églises arméniens, ici aussi c'est un tambour cylindrique de pierre, parcouru de fines arcatures qui coiffe l'ensemble.

Armenie 09-06-2014 (56)

 

 

9 - L'aspect actuel du monastère remonte pour l'essentiel au XIIIème siècle.

Armenie 09-06-2014 (37)

 


21 septembre 2015

Bestiaire

Le bestiaire que je vous propose ce jour provient du monastère arménien de Géghard. J'espère qu'il ne vous laissera pas de marbre ! 

1 - Dans l'enceinte de ce monastère, de nombreux bas reliefs représentent des animaux comme ce lion et cet aigle terrassant une colombe (?)

Armenie 09-06-2014 (44)

 

2 - A moins que cette colombe ne soit un pigeon comme celui-ci....

Armenie 09-06-2014 (42)

 

3 - ...ou ceux-là.

Armenie 09-06-2014 (43)

 

4 - A l'intérieur de la petite église rupestre on peut voir les armoiries des princes Proch Khalbakian, noblesse locale connue sous le nom de Prochian. Ces princes avaient racheté ce monastère en 1240.

Le bas-relief représente une tête de boeuf tenant en laisse deux lions à queue de dragon, entre lesquels se dessine un aigle tenant un agneau dans ses serres.

Armenie 09-06-2014 (45)

 

5 - Sur un des murs de l'église extérieure, un lion combattant un buffle.

Armenie 09-06-2014 (41)

 

6 - Pour terminer cette série, un drôle d'oiseau chapeauté au pied du khatchkar.

Armenie 09-06-2014 (46)

 

17 septembre 2015

Les grandes eaux

Ces grandes eaux ne sont pas celles du château de Versailles mais celles des chutes d'Iguazú, situées à la frontière du Brésil et de l'Argentine. 

1 - Allez, c'est parti pour un tour !

_Argentine_578_Iguazu_helicoptere

 

2 - Le fleuve Iguazú prend sa source dans l'état du Parana au Brésil et ce nom d'Iguazú provient de la langue guaranie signifiant "grandes eaux".

_Argentine_582_rio_Iguaçu_vue_aerienne

 

3 - Après un parcours d'environ 1 320 kilomètres, dont 1 205 exclusivement en territoire brésilien et 115 servant de frontière, le rio Iguaçu se jette dans le rio Parana au niveau de la Triple frontière entre Argentine, Paraguay et Brésil. 

_Argentine_583_Iguazu_vue_aerienne

 

4 - 23 kilomètres en amont de cette Triple frontière, se trouvent les chutes qui font aujourd'hui partie du Patrimoine mondial de l'Unesco. 

_Argentine_584_Iguazu_vue_aerienne

 

5 - En vous y penchant d'un peu plus près, vous apercevrez quelques unes des passerelles qui permettent de s'approcher au plus près des cataractes.

_Argentine_585_Iguazu_vue_aerienne

 

6 - Au premier plan le coté brésilien et au fond celui de l'Argentine.

_Argentine_580_Iguazu_vue_aerienne

 

7 - Au premier plan la Garganta del Diablo (Gorge du Daible) qui est ceretainement la chute la plus impressionnante du site.

_Argentine_586_Iguazu_vue_aerienne

Après ces quelques vues aériennes, je vous proposerai dans les jours à venir des vues plus "terre à terre" de ces Iguazú falls.

 

16 septembre 2015

Truc en plume

Pour faire suite au truc en plume d'hier, en voici une autre version quelque peu différente.

Macro_truc_en_plume

 

Macro_truc_en_plume_2

 

Posté par Lannic - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 septembre 2015

Pink flamingo

Il y a quelques semaines je suis allé découvrir le parc zoologique de Paris (l'ancien zoo de Vincennes) qui a ouvert ses portes en mars 2014 après une rénovation complète qui a duré plusieurs années.
Pour tout dire, j'ai été agréablement surpris par cette “nouvelle espèce de zoo” où les espaces dédiés aux animaux sont relativement vastes et leurs permettent de se déplacer autrement que derrière des barreaux.
J'ai rapporté de cette visite quelques photos que je vous proposerai au fil du temps.

1 - Pour commencer la visite, quelques photos prises dans le bassin où s'ébattent une belle compagnie de flamants roses.

Zoo_Vincennes_flamant_rose

 

2 - Drôle de pliage pour faire la sieste. Et le tout sur une seule patte !

Zoo_Vincennes_flamant_rose_1

 

3 - Le truc en plume de Zizi Jeanmaire

Zoo_Vincennes_flamant_rose_3

 

4 - Et pour terminer un portrait de ce bel emplumé.

Zoo_Vincennes_flamant_rose_2

 

 

14 septembre 2015

La Perle du désert n'est plus !

Je regrette de reprendre mes publications par cette longue série au goût amer, mais comme vous l'avez remarqué, la période estivale n'a pas été synonyme de trêve pour les mauvaises nouvelles.

Des images satellite de l'ONU ont confirmé les propos de l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme annonçant la destruction le dimanche 30 août, de l'un des temples les mieux conservé de la cité antique de Palmyre en Syrie, le temple de Baal. Cette photo diffusée par Daesh source semble confirmer, elle aussi, cette information.

1 - Surnommé la "perle du désert", le temple de Bêl était considéré comme l'un des plus beaux temples du Moyen-Orient avec celui de Baalbeck au Liban.

Syrie_Palmyre_1_Temple_de_Baal

 

2 - Il avait fallu plus d'un siècle pour le construire. Commencée en l'an 32 de notre ère, son érection s'était achevée au second siècle. Avant la guerre, 150.000 touristes visitaient le site de Palmyre chaque année.

Syrie_Palmyre_2_Temple_de_Baal

 

3 - Il allie de manière unique l'art oriental et l'art gréco-romain. Il possède encore tous les attributs du temple antique : l'autel, le bassin, les colonnes... expliquait il y a quelques semaines le directeur général des antiquités et des musées de Syrie, Maamoun Abdelkarim qui était, à juste raison, très pessimiste sur l’avenir du site de Palmyre.

Khaled al-Assaad, l'ancien directeur des Antiquités de Palmyre a lui été assassiné le 18 août par Daech en public.

Syrie_Palmyre_3_Temple_de_Baal

 

4 - Le sanctuaire central (cella) a été construit au début du Ier siècle après J.-C.

Syrie_Palmyre_4_Temple_de_Baal

 

5 - Plusieurs dieux étaient adorés ici, mais le principal était Bêl pour les Palmyréniens, Zeus pour les Grecs, Jupiter pour les Romains.

Syrie_Palmyre_5_Temple_de_Baal

 

6 - Vu sous un autre angle.

Syrie_Palmyre_7_Temple_de_Baal

 

7 - Une version N&B pour compléter les différents points de vu précédents.

Syrie_Palmyre_14_Temple_de_Baal

 

8 - Quelques beaux bas reliefs subsistaient.

Syrie_Palmyre_8_Temple_de_Baal

 

9 - Accompagnés de belles frises comme celle-ci.

Syrie_Palmyre_9_Temple_de_Baal

 

10 - Le plafond monolithe de la cella.

Syrie_Palmyre_13_Temple_de_Baal

 

11 - Le grand portique à double colonnade d'ordre corinthien.

Syrie_Palmyre_10_Temple_de_Baal

 

12 - De nombreuses colonnes jonchaient déjà le sol (voir les photos 2, 3, 4 et 5). Maintenant il n'en reste plus aucune debout ! 

Syrie_Palmyre_11_Temple_de_Baal

 

 

13 - Le 23 août, l'E.I. avait déjà commencé son "oeuvre" en détruisant à l'explosif le petit temple de Baalshamin, abattant la cella (partie close du temple). Cette destruction avait entrainé l'effondrement des colonnes.

Syrie_Palmyre_2_Temple_Baalshamin

 

14 - Cet autre joyau du site fut construit au second siècle de notre ère. Il était dédié à Ba'alshamin, dieu de l'orage et des pluies fertilisantes.

Syrie_Palmyre_4_Temple_Baalshamin

 

15 - Un arbre avait élu domicile dans la cella, certainement pour justifier les pouvoirs de Ba'alshamin.

Syrie_Palmyre_5_Temple_Baalshamin

 

16 - Quelques unes des colonnes de ce temple avaient la particularité de comporter des statues sculptées à même la masse.

Syrie_Palmyre_3_Temple_Baalshamin