Perspectives

Des photos prises chez moi, au coin de la rue et aussi et surtout au bout du monde.

15 décembre 2015

Fernão de Magalhães

Le détroit de Magellan (estrecho de Magallanes) est une voie maritime située au sud de la Patagonie chilienne. Il sépare, du côté nord, le continent sud-américain, et du côté sud, la Grande Ile de Terre de Feu (Isla Grande de Tierra del Fuego). Ce détroit de 611 kilomètres est le plus long et le plus important passage naturel entre les océans Atlantique et Pacifique. 

Magellan proposa au roi de Portugal de mener une expédition aux îles aux Épices (îles Moluques) en passant par l’ouest, mais le Portugal refusa. C'est donc Charles Quint et la Couronne espagnole qui allaient financer ce projet.

_Argentine_319_Chili_detroit_Magellan

 

Le 20 septembre 1519, cinq navires quittent Sanlúcar de Barrameda avec près de 265 hommes d’équipages à bord. Ces 5 navires sont le Trinidad, navire que commande Magellan ; le Victoria ; le San Antonio ; le Concepción et le Santiago.

_Argentine_320_1_Chili_detroit_Magellan

 

Après avoir longé les côtes du Brésil, le convoi doit s'arrêter en mars 1520 pour hiverner sur la côte de Patagonie dans la baie de San Julián, bien au sud des latitudes auxquelles Magellan pensait descendre provoquant ainsi l'inquiétude de tous, y compris celle des autres chefs. Magellan le portugais n'a jamais été accepté par la majorité espagnole de ses officiers. Cartagena se rend maître de trois navires mais Magellan reprend le dessus par la ruse : l'un des mutins, Luíz de Mendoza, est égorgé ; un autre, Gaspar de Quesada, est décapité. Le 24 août, Cartagena sera abandonné sur un littoral désert, avec un prêtre !

_Argentine_320_Chili_detroit_Magellan

 

Le 18 octobre 1520, quatre navires partent vers le sud (le cinquième s'est échoué). Dès le 21, le cap qui marque l'entrée du passage vers l'Ouest est atteint. Le 1er novembre, la petite flotte au complet entreprend de forcer ce détroit, auquel le nom du découvreur sera donné plus tard. Vingt-sept jours de navigation entre de sinistres falaises conduisent enfin à l'autre océan.

_Argentine_321_Chili_detroit_Magellan_ferry

 

Le 18 octobre 1520, seuls quatre navires partent vers le sud (le cinquième s'est échoué). Dès le 21, le cap qui marque l'entrée du passage vers l'Ouest est atteint. Le 1er novembre, la petite flotte au complet entreprend de forcer ce détroit, auquel le nom du découvreur sera donné plus tard. Vingt-sept jours de navigation conduisent enfin à l'autre océan. La navigation se déroulant par mer calme, Magellan donnera ce nouvel océan le nom de Pacifique.

Un second navire a disparu, le San Antonio, dont l'équipage s'est mutiné : son retour en Espagne (mai 1521) donnera les premières nouvelles de l'entreprise.

_Argentine_322_Chili_detroit_Magellan

 

Après quatre mois de navigation, l’équipage privé d'eau potable survivra en mangeant des rats. Les navires atteignent les Philippines le 28 mars 1521. Là Lapu-Lapu, le roi de Mactan, un minuscule îlot, refusera de se plier aux envahisseurs blancs. Il affronte Magellan qui estime, lui, que soixante Espagnols en armure avec des arquebuses résisteront aisément à des indigènes nus dix fois plus nombreux qu’eux. Une pluie de flèches empoisonnées sont tirées par ceux-ci. L’une d’elles atteint Magellan, qui meurt là, dans quelques centimètres d’eau. Il ne finira donc jamais son tour du Monde !

Réplique du Victoria visible à Punta Arenas.

_Argentine_340_Chili_Punta_Arenasnas_48_El_Victoria

 

Les rescapés reprennent leur périple, abandonnant un des navires, et le Basque Juan Sebastian de Elcano (1476-1526) impose son autorité. Les Moluques sont atteintes en novembre. Mais la Trinidad n'est bientôt plus en état de poursuivre sa navigation. À partir du 12 décembre 1521, Elcano revient sur la petite Victoria. En mai 1522, il réussit à franchir le cap de Bonne-Espérance, contourne l'Afrique et parvient à Sanlúcar le 6 septembre. Le premier tour du monde aura demandé presque trois années et seuls 18 hommes reviendront à Séville.

_Argentine_326_Chili_Punta_Arenas_Magellan

 


14 décembre 2015

Le perchoir

Ce perchoir n'a rien à voir avec celui de l'assemblée nationale, même si on peut aussi y rencontrer quelques oiseaux du genre vautours, pigeons, perroquets, autruches, coucous...

Le mien se situe à Punta Arenas, ville portuaire du Chili sur le détroit de Magellan.

_Argentine_329_Chili_Punta_Arenas_ponton

 

Une colonie de cormorans impériaux y a élu domicile sans que le moindre vote n'ait été nécessaire.

_Argentine_330_Chili_Punta_Arenas_ponton

 

Et ici, l'absentéisme semble bien moindre qu'à notre assemblée nationale !

_Argentine_332_Chili_Punta_Arenas_ponton_cormorans

 

Et comme les fêtes de fin d'année approchent, je vous fais cadeau d'un second ponton, version acier cette fois.

_Argentine_328_Chili_Punta_Arenas_ponton

 

_Argentine_327_Chili_Punta_Arenas_ponton

 

10 décembre 2015

Scène de crime

Mort : Échéance de fin de moi (anonyme).

Macro_mouche_rapace_moucheron

Le clic est plus que conseillé !

 

Posté par Lannic - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 décembre 2015

Elle est bien ronde !

Et bien avant moi, ils étaient quelques uns à l'avoir annoncé, notamment Thalès et Pythagore au Vème siècle avant J.C., qui furent les premiers auteurs auxquels on attribue l'idée de la sphéricité de la terre.

 

Versailles_miroir_A_Kapoor_4

Cette sphère miroir nommée Sky Mirror est due à l'artiste britannique Anish Kapoor dont j'avais présenté une autre oeuvre monumentale qui fut exposée au Grand Palais à Paris en 2011. A voir ou revoir ici et là.

Cette sphère est (était ?) exposée dans le parc du château de Versailles.

08 décembre 2015

C'est la faune !

Comme vous avez pu le voir il y a quelques semaines, à Iguazú il y a beaucoup d'eau. Mais pas seulement.

 J'y ai aussi vu quelques bestioles que je vous propose de découvrir aujourd'hui.

1 - Le vanneau téro, cousin sud américain de notre vanneau huppé.

_Argentine_588_Iguazu_vanneau

 

2 - le même admirant son reflet.

_Argentine_620_Iguazu_reflets

 

3 - Un papillon non identifié.

_Argentine_593_Iguazu_papillon

 

4 -Même de profil il reste inconnu.

_Argentine_594_Iguazu_papillon

 

5 - Le tégu noir et blanc appelé également tégu d'Argentine ou tégu géant d'Argentine. Adute il peut mesurer jusqu'à 1m40 !

_Argentine_591_Iguazu_tegu_noir_et_blanc

 

6 - Sans doute un cousin de notre lézard vert.

_Argentine_600_Iguazu_lezard

 

7 - Bien qu'il ne soit pas noir et blanc, je crois qu'il s'agit tout de même d'un tégu noir et blanc de l'ordre des squamata.

_Argentine_605_Iguazu_varan

 

8 - Peut-être s'agit-il d'une femelle...

_Argentine_606_Iguazu_varan

 

9 - Une tortue réfugiée sur une île ! Attention, les chutes sont toutes proches !!!

_Argentine_626_Iguazu_tortue

 

10 - Un animal omniprésent dans le coin, le coati. C'est une espèce de peluche très très attirée par la nourriture, y compris, et surtout celle que transporte les visiteurs du parc.

_Argentine_596_Iguazu_coati

 

11 - J'ai également aperçu une colonie de singes capucins batifolant sur des toits de tôle.

_Argentine_635_Iguazu_singe_capucin

 

12 - De nombreux papillons dans ce parc, mais ma "cueillette" n'a pas été à la hauteur de mes espérances.

_Argentine_629_Iguazu_papillon

 

13 - Une sauterelle en tenue de camouflage

_Argentine_628_Iguazu_sauterelle

 

14 - Une énorme araignée accrochée au "plafond"; grosso modo de la taille d'une grande main ouverte. Pas possible de faire la map en auto vu le "crachin tenace" qui était bien pire que celui de Bretagne ! . J'ai donc fait ce que j'ai pu en manuel.

_Argentine_633_Iguazu_araignee

 

15 - Pour terminer cette série non exhaustive, le geai acahé, passereau de la famille des corvidae. J'ai également vu l'oiseau emblématique du parc, le toucan. Mais malheureusement de trop loin pour en rapporter une photo correcte.

_Argentine_625_Iguazu_geai_acahe

 


07 décembre 2015

Connecting people

Après ces quelques jours de repos, c'est pour moi l'heure de me reconnecter. Mais je ne suis pas le seul !

D'ailleurs, qui a dit que les nippons étaient accros ?

_Argentine_637_Iguazu

Scène "capturée" à l'aéroport d'Iguazu en Argentine.

J'en profite également pour vous remercier toutes et tous pour vos encouragements et conseils (n'est-ce pas Nicole) avant mon départ en vacances.

 

Posté par Lannic - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 novembre 2015

Silence je bronze !

Même si le soleil est encore bien présent et que le froid n'est pas encore au rendez vous dans mon "coin" d'hexagone, je vais quand même (encore, direz vous fort justement ) aller voir ailleurs et en profiter pour moi aussi me dorer la pilule à l'instar de cette demoiselle rencontrée dans un parc de Buenos Aires.

Malheureusement pas de plaque mentionnant le nom de l'artiste et le nom de la belle.

_Argentine_207_Sculpture

Et si tout se passe bien, prendre l'avion comporte quelques risques, je devrais être de retour prochainement !

Posté par Lannic - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 novembre 2015

Chat perché

Quelques rominets rencontrés ça et là au fil de mes voyages hexagonaux ou autres.

1 - Sur le site turc d'Ephèse.

Turquie_1819_N&B

 

2 - Chat auvergnat. Très doué pour la bourrée !

Chat_affut

 

3 - Un autre chat turc. Lui je ne sais pas pour quoi il est doué.

Turquie_1835

 

4 - Chat vietnamien sur le qui-vive ( un peu cramé la pôve bête )

Vietnam_ (393)

 

5 - Un autre modèle vietnamien en plein effort dans la cité impériale de Hué dont je vous ai parlé il y a peu.

Vietnam_ (527)

 

6 - Autre modèle bien de chez nous cette fois. Rencontré dans le chouette petit village de Bruniquel dans le Tarn et Garonne.

Tarn_et_Garonne_Bruniquel_14

Posté par Lannic - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2015

Cayenne c'est fini, Ushuaïa aussi !

Peut-être ne le saviez vous pas jusqu'à ce jour, mais le 12 octobre 1884 le commandant Augusto Lasserre donna le nom d'Ushuaia au petit village dans lequel fut construit le bagne dont je vais vous parler un peu aujourd'hui.

Je n'ai pas visité cet endroit, mais en ville plusieurs éléments font référence à ce bagne.

1 - Le premier groupe de bagnards arrive à Ushuaïa en janvier 1896 a bord du bateau “1er de Mayo". C'est le début de la Prison de récidivistes conçue pour coloniser l’île avec les prisonniers. Onze hommes et neuf femmes volontaires, tous ex-condamnés et récidivistes, y sont envoyés.

_Argentine_219_Ushuaia_graf

 

2 - Parmi les prisonniers les plus célèbres de ce bagne on trouve l'anarchiste Simon Radowitsky et Cayetano Santos Godino, alias le "Petit aux oreilles décollées". Vous n'aurez aucun mal à comprendre le pourquoi de ce sobriquet en jetant un coup d'oeil ci-dessous.

_Argentine_220_Ushuaia_graf

 

 

3 - Ce bagne militaire a fonctionné dans l’île des Etats (isla de los Estados) jusqu’en décembre 1902, puis a finalement été transféré pour des raisons humanitaires à Ushuaïa. Il aura fonctionné durant un peu plus d'un demi-siècle (1896-1947)

_Argentine_221_3_Ushuaia_facade_police

 

4 - En 1920 la prison comptait 5 pavillons extérieurs de 76 cellules. Les 380 cellules étaient individuelles, mais à certains moments la prison comptait plus de 600 prisonniers.

_Argentine_221_2_Ushuaia_facade_bagnard

 

5 - Et bien que la police veillait sur tout ce petit monde...

_Argentine_221_5_Ushuaia_facade_police

 

6 - ...cela n'empêchait pas Maya de se faire la belle !

_Argentine_221_4_Ushuaia_facade_bagnard

 

 

03 novembre 2015

A la dure !

1 - Rencontres au milieu de nulle part en Arménie.

Armenie 16-06-2014 (11)

 

2 - L'étonnement était je crois aussi grand des deux cotés lorsque moi et mes collègues de randonnée avons rencontré ce vieux monsieur.

Armenie 16-06-2014 (13)

 

3 - Et aussi incroyable que cela puisse paraitre, ce papy vit dans cette "habitation" au confort plus que sommaire.

Armenie 16-06-2014 (15)

 

4 - Madame aussi était étonnée de voir ces quelques marcheurs dans sa campagne.

Armenie 11-06-2014 (20)

 

5 - Un peu plus loin une ferme isolée. Et ce terme "isolé" n'est pas usurpé !

Armenie 16-06-2014 (16)

 

6 - Deux vaches et puis quelques cochons, une année bonne et l'autre non, et sans vacances et sans sorties...

Voilà sans doutes quelques paroles (légèrement modifiées) qui pourraient sans doute illustrer la vie de ces gens des montagnes arméniennes.

Armenie 16-06-2014 (17)

 

Posté par Lannic - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,